La Liberté

«Les conditions ne sont pas réunies»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pour Patrice Borcard, il faut une répartition géographique des candidatures plus équitable.  © Charly Rappo
Pour Patrice Borcard, il faut une répartition géographique des candidatures plus équitable.  © Charly Rappo
Partager cet article sur:
08.10.2020

Le préfet de la Gruyère Patrice Borcard ne se lance pas dans la course au Conseil d’Etat. Il s’explique

guillaume Chillier

Sollicité en juillet par le Parti démocrate-chrétien (PDC), Patrice Borcard, 55 ans, ne sera finalement pas candidat au Conseil d’Etat à l’automne 2021. En poste depuis près de 10 ans au château de Bulle et bénéficiant du soutien tant du Parti libéral-radical que du PDC, le préfet de la Gruyère explique sa décision.

Pourquoi ce choix?

Patrice Borcard: Les raisons sont d’ordre personnel et politique. D’abord, je sais que conseiller d’Etat est une fonction intéressante mais aussi qu’elle est lourde et complexe. Il y a d’un côté la gestion quotidienne des affaires courantes et de l’autre la nécessité d’avoir une vision à long terme pour répondre aux défis du canton. Au risque d’être accusé de fausse modestie, je ne suis pas sû

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00