La Liberté

Le doyen du parlement reste en selle

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«Le projet de 30 km/h (en ville de Fribourg, ndlr) va de soi», insiste Christoph Allenspach, candidat aux élections de mars prochain pour le Conseil général. Charly Rappo
«Le projet de 30 km/h (en ville de Fribourg, ndlr) va de soi», insiste Christoph Allenspach, candidat aux élections de mars prochain pour le Conseil général. Charly Rappo
Partager cet article sur:
07.10.2020

Toujours passionné de politique, Christoph Allenspach se relance au Conseil général fribourgeois

Patrick Chuard

Fribourg » En 1991, Christoph Allenspach manifestait pour rendre la rue de Lausanne piétonne. La même année, il était élu sur la liste PS au Conseil général. Cet historien de l’art à l’accent thurgovien, venu sur les bords de la Sarine pour ses études, allait secouer la politique locale. Ses idées décoiffaient: une ville plus verte, investie dans la création culturelle et les énergies renouvelables. En 2020, la cité des Zaehringen a progressé dans cette direction avec, notamment, Fri Art, le théâtre Equilibre, Bluefactory et un développement urbain plus en phase avec l’environnement.

Il y a trois décennies, Christoph Allenspach était un révolutionnaire. Aujourd’hui, il est dans le ton. «Je me représente au Conseil général pour une législature, car la ville met en pla

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00