La Liberté

Le difficile défi de l’école à distance

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Enseignant au CO d’Estavayer-le-Lac, Cyril Salomon utilise la visioconférence pour garder le lien avec ses élèves. La direction de l’école secondaire a mis en place des horaires de présence pour les élèves de chaque classe. © DR
Enseignant au CO d’Estavayer-le-Lac, Cyril Salomon utilise la visioconférence pour garder le lien avec ses élèves. La direction de l’école secondaire a mis en place des horaires de présence pour les élèves de chaque classe. © DR
Partager cet article sur:
04.04.2020

Les enseignants redoublent d’inventivité. Mais certains craignent un accroissement des inégalités Certains élèves ne disposent toujours pas d’ordinateur à la maison par exemple

Maud Tornare

Enseignement » Depuis trois semaines, les enseignants redoublent d’inventivité pour faire travailler leurs élèves à distance. Dans les cycles d’orientation du canton, diverses stratégies sont mises en place pour continuer à dispenser un enseignement dans ce contexte particulier. Maintenir le lien avec les élèves est devenu le principal défi des enseignants. Malgré tous les efforts déployés, certains redoutent un accroissement des inégalités.

Courir après les élèves

«Depuis dix jours, j’utilise le logiciel Zoom pour faire des visioconférences avec mes élèves. On n’avance pas à la même vitesse qu’en présentiel et il y a aussi souvent des problèmes de connexion, mais cela me permet de garder le contact avec eux», explique Rose-Marie Rodriguez, qui enseigne le f

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00