La Liberté

Le bûcheron face à la sécheresse

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Avec le sourire, les forestiers-bûcherons apprennent une technique qui leur sera bien utile à l’avenir. © Alain Wicht
Avec le sourire, les forestiers-bûcherons apprennent une technique qui leur sera bien utile à l’avenir. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
15.01.2021

Tous les professionnels forestiers sont formés à une nouvelle technique d’abattage dite «à distance»

Guillaume Chillier

Forêts » L’arbre ne tient plus qu’à un fil. Mais il tient. Malgré les découpes faites ici et là sur son pied, il reste debout, le temps que le bûcheron s’éloigne en empruntant son chemin de retraite. Il crie alors à son collègue qu’il peut actionner le câble accroché assez haut sur le tronc. L’arbre casse et tombe de tout son poids sur le sol enneigé des hauts de la commune d’Hauteville. Le choc est tel que le bois, sec, se disloque.

«La couronne d’un arbre sec risque de chuter au moment de la coupe»

André Stettler

La scène ressemble passablement à une coupe ordinaire. A la différence près que la chute de l’arbre est déclenchée alors que personne ne se trouve au pied du végétal, où pourraient tomber des morceaux de bois sec. &laqu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00