La Liberté

La gauche part dispersée à Fribourg

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Au temps de l’union, l'alliance de gauche pour les communales en 2016. De g. à dr., Lise-Marie Graden (ps), François Ingold (v), Andrea Burgener (ps), Pierre-Olivier Nobs (cg-pcs) et Thierry Steiert (ps). © Vincent Murith / «La Liberté» - archives
Au temps de l’union, l'alliance de gauche pour les communales en 2016. De g. à dr., Lise-Marie Graden (ps), François Ingold (v), Andrea Burgener (ps), Pierre-Olivier Nobs (cg-pcs) et Thierry Steiert (ps). © Vincent Murith / «La Liberté» - archives
Partager cet article sur:
15.10.2020

Verts et socialistes feront liste séparée pour les communales. Au grand dam des chrétiens-sociaux

Patrick Chuard

Elections » En arrière toute! Plus question de faire la courte échelle à leurs alliés. Les Verts de la ville de Fribourg présenteront leur propre liste aux communales de mars prochain. Le parti estime que cette option lui offre «les meilleures chances» d’obtenir un siège à l’exécutif, a-t-il indiqué dans un communiqué hier matin. Une ambition légitime pour «retranscrire la vague verte», à entendre le coprésident de la section écologique de la ville, Oliver Collaud (lire ci-dessous).

En 2016, l'alliance de gauche s’était adjugé trois sièges sur cinq à l’exécutif, mais au détriment des Verts. François Ingold, candidat écologiste, n’avait pas passé la rampe, cédant sa place aux socialistes Thierry Steiert (syndic) et Andrea Burgener Woeffray, ains

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00