La Liberté

«J’écris par nécessité»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Après ce recueil de souvenirs, le «troubadour de la Basse-Ville» envisage une autobiographie. © Alain Wicht / «La Liberté»
Après ce recueil de souvenirs, le «troubadour de la Basse-Ville» envisage une autobiographie. © Alain Wicht / «La Liberté»
Partager cet article sur:
22.06.2020

Le chanteur-compositeur fribourgeois Gabby Marchand vient de publier Je me souviens… Fribourg

Nicole Rüttimann

Fribourg » Il n’aime pas les cases, Gabby Marchand. Pas question d’enfermer cet esprit libre dans un carcan. Chanteur-compositeur? Chanteur «mélodiste», plutôt. Fribourgeois, mais «citoyen du monde», ayant horreur de la hiérarchie. Artiste, mais «généraliste», comme un arbre aux mille branches, clin d’œil à la nature qu’il chérit. Et dans le fond de sa nature à lui, une révolte d’un cœur sensible contre l’injustice. Elle l’anime, brûlant depuis 76 ans et affleure dans ses chansons et textes.

«J’écris par nécessité», lance-t-il. Et c’est ce même élan, impératif, qui le pousse aujourd’hui à publier Je me souviens… Fribourg, aux Editions Faim de Siècle. Textes de chansons, po&egrav

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00