La Liberté

«Il y a plus essentiel que les urgences»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pour Patrice Borcard, ce n’est qu’avec un sud du canton uni que ce dernier gardera une offre médicale intéressante à l’avenir. © Charly Rappo
Pour Patrice Borcard, ce n’est qu’avec un sud du canton uni que ce dernier gardera une offre médicale intéressante à l’avenir. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
27.07.2020

Le préfet de la Gruyère, Patrice Borcard, voit l’avenir hospitalier du sud dans un partenariat public/privé

Nicolas Maradan et Guillaume Chillier

Hôpital » Début juillet, le conseil d’administration de l’Hôpital fribourgeois (HFR) a annoncé que les urgences de nuit sur le site de Riaz, actuellement fermées à cause du coronavirus, ne rouvriraient pas. Le service sera transformé en une simple permanence ouverte tous les jours de 7h à 22h. En outre, d’ici quelques semaines, l’HFR promet une communication plus détaillée sur sa Stratégie 2030, et notamment sur la définition des futurs centres de santé destinés à être implantés dans les districts. Comment celui de la Gruyère réagit-il à ces perspectives? Le point avec Patrice Borcard, son préfet.

En tant que préfet de la Gruyère, allez-vous vous battre pour le maintien d&

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00