La Liberté

Gros soulagement pour les jardineries

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
A Belfaux, Alain Angéloz et son épouse Corinne disposent d’une surface de 150 m2. Dix personnes pourront s’y trouver en même temps. © Charly Rappo
A Belfaux, Alain Angéloz et son épouse Corinne disposent d’une surface de 150 m2. Dix personnes pourront s’y trouver en même temps. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
26.04.2020

Les magasins de vente de plantons peuvent ouvrir leurs portes lundi. Pertes importantes

Stéphanie Buchs

Ouverture » Les passionnés de jardinage sont aux anges: les jardineries ouvrent à nouveau leurs portes lundi. Pour les professionnels de la branche, c’est un soulagement. «C’est très important pour nous de pouvoir ouvrir maintenant», explique Alain Angéloz, patron de l’entreprise Etablissement horticole à Belfaux, qui dispose aussi d’un magasin de vente. «J’ai toujours été optimiste et dans mes rêves, j’imaginais que Monsieur Berset allait nous permettre d’ouvrir au début mai.»

Marc Aebi, directeur d’Aebi Kaderli à Guin, confirme: «Heureusement qu’on peut ouvrir maintenant. En mars, avril et mai, on fait deux tiers de notre chiffre d’affaires.» Du côté de Schilliger, qui a une succursale à Matran, même son de cloche: «C’est très dur! C’est le dernier mom

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00