La Liberté

Pas touche aux macaques

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
02.06.2020

Gibraltar » Toucher les macaques de Gibraltar, très appréciés des touristes, va devenir un délit. Le gouvernement local veut protéger ces primates du nouveau coronavirus, a-t-il indiqué dans un communiqué publié vendredi.

«Les interférences dans la vie des macaques de Barbarie ont toujours été considérées comme nocives pour eux», car elles peuvent les «exposer à des maladies humaines», poursuit le gouvernement, qui rappelle que ces primates ont déjà attrapé par le passé l’hépatite A.

«Nous pouvons presque dire avec certitude que les macaques n’ont pas attrapé le Covid-19.» Il faut «minimiser le risque qu’ils l’attrapent et tombent malades ou meurent». Il était jusqu’ici déjà illégal de nourrir les macaques sous peine de recevoir une amende de 600 francs. Ces animaux vivent en haut du Rocher dominant cette enclave britannique située à l’extrême sud de l’Espagne. ats/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00