La Liberté

La Ligurie vire au rouge

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En Ligurie, comme à San Lorenzo, la saison estivale se clôt sur un bilan mitigé. © Gilles Labarthe
En Ligurie, comme à San Lorenzo, la saison estivale se clôt sur un bilan mitigé. © Gilles Labarthe
Partager cet article sur:
27.08.2020

La Riviera italienne était plutôt épargnée par le Covid-19 avant l’été. Pourquoi un tel revirement?

Gilles Labarthe

Reportage » «Passe en premier! Toi, tu travailles, moi, je suis en congé, j’ai tout le temps.» Sur la plage publique de San Lorenzo al Mare, petite bourgade de Ligurie occidentale lovée en bord de mer, les propos restent courtois et le dialogue ouvert, malgré une affluence record. Comme entre ce touriste italien et le vendeur ambulant de pêches et noix de «coco bello», venu se rafraîchir au robinet d’eau potable. Le soleil est radieux, les vacanciers bien présents et toutes les installations de tourisme – locations de transats, de vélos, glaciers, restaurants, hôtellerie… – tournent à plein régime.

D’Imperia et San Remo, la plupart des plages sont bondées. Les restaurants affichent «completo», à l’image d’U Nustrumu, établissement qui offre aussi la location d’emplacements sous p

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00