La Liberté

Sur les réseaux, sus aux écolos!

Recyclent-ils leurs pancartes, ces jeunes écolos? © Thibaut Vultier
Recyclent-ils leurs pancartes, ces jeunes écolos? © Thibaut Vultier
16.04.2019

C’est tendance!

En réponse à ces milliers de jeunes qui manifestent pour le climat émerge une contre-tendance antiécologiste.

Contre la vague verte qui voit les jeunes manifester dans les rues de Suisse et du monde pour réclamer des actions concrètes de lutte contre le dérèglement climatique, une tendance a récemment vu le jour sur les réseaux sociaux: l’antiécologisme, ou green bashing. Si le terme «gaz à effet de serre» vous donne de l’urticaire, et si pour vous vélo rime avec bobo, alors le green bashing est fait pour vous.

Etre un bon antiécolo 2.0 requiert un peu d’entraînement, mais se lancer est assez simple. Scrutez sur les réseaux sociaux les posts évoquant les manifestations des jeunes pour le climat, et préparez-vous à commenter la publication. Mais attention! Avant d’écrire, vous devez impérativement être sûr que votre jauge de mauvaise foi est gonflée à bloc. Plusieurs tactiques rhétoriques s’offrent alors à vous.

Vous pouvez par exemple commencer par un simple «manifester, ça sert à rien», que vous pouvez agrémenter d’un bonus non pertinent, comme un petit «et en plus, ça crée des bouchons» du plus bel effet. On n’omettra pas l’argument d’autorité du type «les jeunes, ils ont encore rien compris», pour peu que votre âge le permette. Mettez si possible les jeunes face à leurs incohérences. «Ils manifestent pour le climat mais ils ont tous un iPhone» est un classique. Enfin, lorsque vous vous sentirez à l’aise, vous pourrez franchir l’étape du complotisme: «Ils manifestent parce qu’ils sont manipulés par les médias de gauche qui leur lavent le cerveau»: c’est d’une efficacité dévastatrice.

Pour les plus aguerris enfin, le négationnisme du type «le réchauffement n’existe pas, l’autre jour il a neigé» mettra au tapis les plus verts de vos amis. En résumé, pour être tendance en 2019, il suffit de vous armer d’un ton moqueur rempli de mauvaise foi, et d’écrire n’importe quoi. Thibaut Vultier

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00