La Liberté

Un robot-insecte ultraléger

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Un des modèles de DEAnsect peut se faire écraser par une tapette à mouches puis continuer à se mouvoir. © EPFL
Un des modèles de DEAnsect peut se faire écraser par une tapette à mouches puis continuer à se mouvoir. © EPFL
Partager cet article sur:
06.01.2020

Le DEAnsect permet d’envisager la création d’essaims d’insectes intelligents

EPFL » L’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) a mis au point un nouveau robot-insecte. Baptisé DEAnsect et doté de muscles artificiels, il peut se déplacer à une vitesse de trois centimètres par seconde.

Deux versions du robot ultraléger ont été développées par les chercheurs de la Faculté des sciences et techniques de l’ingénieur de l’EPFL. Le premier modèle fonctionne avec des fils ultrafins et se montre très robuste: il peut être plié, se faire écraser par une tapette à mouches ou par un pied humain, puis continuer à se mouvoir, explique l’école dans son communiqué.

La deuxième version de DEAnsect est autonome et sans fil. Pesant moins d’un gramme, le robot transporte sa batterie et tous les composants électroniques sur son dos. Grâce à un microcontrôleur (son cerveau) et des photodiodes (ses yeux), ce robot est capable de reconnaître des motifs blancs ou noirs, et donc de suivre une ligne tracée sur le sol.

Forme originelle reprise

La légèreté et la

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00