La Liberté

Hardie, la nature n’aime pas les laurelles

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Classées sur la liste noire des plantes invasives, les laurelles peuvent être supplantées par les photinias dont le débourrement rouge vif déclenche des passions. © Jean-Luc Pasquier
Classées sur la liste noire des plantes invasives, les laurelles peuvent être supplantées par les photinias dont le débourrement rouge vif déclenche des passions. © Jean-Luc Pasquier
Partager cet article sur:
06.05.2020

Jean-Luc Pasquier

Jardinage » Marqués par les arts, il y a des prénoms qui vont de pair comme Tom et Jerry, Blake et Mortimer. Ou Boule et Bill. Encore faut-il avoir le courage d’appeler son fils Boule. Passons. Quant aux noms qui font la paire, Laurel ne pouvait que rencontrer Hardy. Mais dans la vraie vie, contrairement au célèbre tandem du cinéma noir et blanc, Laurel est le plus charnu des deux et Hardy est le petit mini.

A l’instar de tous les complices, Hardy aime taquiner Laurel sur ses vices. D’ailleurs Hardy dit souvent à Laurel qu’il prend trop de place et que ses joues plissent. Parce que Laurel est un gros plein de soupe. En effet, lorsque cet avale-royaume dévore en société, il s’étonne de devoir partager la soupière avec les autres invités. Pire, après avoir mangé au moins pour deux, Laurel étale son corps sur tout le canapé. &laqu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00