La Liberté

Le Plan climat pas assez chiffré

Partager cet article sur:
19.01.2021

Le canton de Fribourg a récemment dévoilé son Plan climat. A sa lecture, il est choquant de constater l’absence d’objectifs de réduction d’émissions chiffrés et mesurables dans les différents secteurs économiques. Bien qu’un objectif de réduction des émissions de 50% soit fixé pour 2030, aucune des 115 mesures ne contient d’objectif quantitatif.

Dès lors, comment évaluer la qualité et le réalisme de ce plan? Comment connaître l’ampleur des actions requises et mesurer la progression dans chaque secteur? C’est tout simplement impossible.

La source de ce problème se situe tout d’abord dans le faible niveau de détail du bilan carbone. Une plus grande précision permettrait d’identifier clairement chaque source d’émission et de définir des mesures de réduction reposant sur un processus de comptabilité carbone plutôt que sur des propositions subjectives. Quant à lui, le potentiel de chaque mesure doit être évalué en matière de réduction d’émissions réelles.

De plus, les mesures de sensibilisation ne doivent pas être comptabilisées comme étant des mesures de réduction des émissions. L’histoire nous montre que de telles mesures ont un impact variable (tabac, CO2). Si l’effet d’une mesure ne peut pas être chiffré, nous ne pouvons pas compter dessus.

La quantification est la seule manière de faire. Toute autre façon de procéder relève, selon moi, du manque de courage politique et d’un manque d’engagement sérieux. Soit nous gérons cette problématique avec une planification précise, soit nous l’abandonnons à la subjectivité de la sphère politique, auquel cas rien ne sera réellement entrepris.

Geoffrey Raposo,

Fribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00