La Liberté

Poutine président jusqu’en 2036

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Juge constitutionnelle à la retraite. Elle a participé à la rédaction de la Constitution russe de 1993
Juge constitutionnelle à la retraite. Elle a participé à la rédaction de la Constitution russe de 1993
Partager cet article sur:
01.07.2020

Les Russes se prononcent aujourd’hui sur une vaste réforme constitutionnelle aux ressorts ambigus

Louis Rossier

Constitution » Les Russes se pressent aujourd’hui aux urnes pour donner ou non leur approbation à un bloc d’amendements constitutionnels annoncé par le président Vladimir Poutine pour la première fois dans une allocation au parlement le 15 janvier 2020.

Si un rejet apparaît improbable, les experts sont divisés sur la légalité et les conséquences de ce vote historique, qui risque de changer définitivement le visage de la Constitution «Eltsine», du nom du président qui avait gratifié en 1993 le nouvel Etat russe de ses lois fondamentales. Le point en cinq questions.

1. Que renferment ces amendements?

De l’exclusion du mariage homosexuel à la suprématie du droit russe sur le droit international, en passant par l’indexation des retraites sur l’inflation, les amendements couvrent de larges thèmes. Surtout, ils perm

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00