La Liberté

La piste des microalgues tueuses

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Une longue nappe compacte d’une substance mousseuse d’une longueur de 40 kilomètres et de 30 à 100 mètres de large a été observée le long de la côte. © Greenpeace/AFP
Une longue nappe compacte d’une substance mousseuse d’une longueur de 40 kilomètres et de 30 à 100 mètres de large a été observée le long de la côte. © Greenpeace/AFP
Partager cet article sur:
14.10.2020

Une mystérieuse catastrophe écologique frappe les côtes du Kamtchatka. Origine naturelle évoquée

Extrême-Orient russe » Poulpes, phoques, oursins… Des tonnes de carcasses d’animaux marins ont été retrouvées depuis le début du mois sur la côte de la baie d’Avatcha, dans la péninsule du Kamtchatka, dans l’Extrême-Orient russe. Fin septembre, des surfeurs de la baie ont commencé à témoigner de douleurs aux yeux ou à la gorge. Certains habitants de la péninsule ont aussi souffert de brûlures aux yeux ou de vomissements au contact de l’eau ou à proximité.

A l’origine de ces phénomènes: une longue nappe compacte d’une substance mousseuse observée le long de la côte. D’une longueur de 40 kilomètres et de 30 à 100 mètres de large, celle-ci se «déplace progressivement vers le sud», selon le laboratoire de biologie de l’Université f&eacut

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00