La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Jacques Pitteloud, le vol du faucon

Ancien du renseignement, le Valaisan dirige l‘ambassade de Washington depuis plus de 3 ans. Portrait

Xavier Lambiel

Publié le 27.08.2022

Temps de lecture estimé : 9 minutes

Partager cet article sur:

Diplomatie » Sur une terrasse discrète de la Vieille-Ville de Sion, rien ne laisse deviner que le géant débonnaire qui parle de sa passion – les oiseaux – dirige depuis 2019 la plus importante représentation suisse à l’étranger, celle de Washington. Son regard s’illumine quand il parle du faucon pèlerin, le rapace le plus rapide au monde: «Une pure machine de chasse, capable de plonger en piqué comme un missile et de tuer sa proie d’un coup précis.» Ce vocabulaire trahit l’ancien espion qui a longtemps chassé les génocidaires du Rwanda.

Si Jacques Pitteloud était en Suisse ces derniers jours, c’était un peu pour parler d’ornithologie au Festival du film des Diablerets, et surtout pour participer à la Conférence des ambassadeurs, qui a réuni cette semaine aux Grisons les diplomates suisses. Ces der

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11