La Liberté

Grippe porcine: Pékin minimise

Partager cet article sur:
02.07.2020

Pandémie » La Chine, première touchée par le Covid-19, s’est voulue rassurante hier après l’identification dans le pays d’une souche de virus de grippe porcine. Celui-ci présente des caractéristiques de pandémie potentielle.

Selon une étude publiée lundi dans la revue scientifique américaine PNAS, des chercheurs ont identifié en Chine une souche de virus de grippe porcine qui «possède tous les traits essentiels montrant une haute adaptabilité pour contaminer les humains». Les virus s’appellent G4 et descendent génétiquement de la souche H1N1 à l’origine d’une précédente pandémie en 2009.

Un porte-parole chinois, Zhao Lijian, a minimisé hier le danger, assurant que son pays continuerait «à surveiller la maladie, donner l’alerte (en cas de nécessité) et à la traiter en temps opportun». ats/afp

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00