La Liberté

Facebook vacille face aux boycotts

Partager cet article sur:
02.07.2020

Internet » Le réseau social est frappé au cœur de son modèle économique.

Adidas, Puma, Coca-Cola, Starbucks, Unilever (propriétaire de Lipton et Magnum), Ford… Pas un jour sans qu’une grande marque ne suspende ses publicités sur Facebook, touchant ainsi au cœur de son modèle économique, même si l’impact à long terme du mouvement reste incertain.

Plus de 400 entreprises avaient rejoint hier le mouvement #stophateforprofit qui demande de suspendre en juillet toute publicité sur Facebook et sur la plate-forme sœur Instagram, et appliquaient pour certaines d’entre elles la même décision à tous les réseaux sociaux.

Au-delà des dégâts incontestables en matière d’image, la mobilisation va-t-elle fragiliser durablement le modèle économique de Facebook et d’autres grandes plates-formes, qui génèrent l’essentiel voire la quasi-totalité de leurs revenus par la pub? Là où aucune autorité de régulation ni aucun discours politique n’a jusqu’ici ébranlé l’ascension des Gafa? ats/afp

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00