La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Édito: Cremo, trop grand ou trop petit

Faisant face à des surcapacités de production, le groupe laitier villarois Cremo fermera d’ici à fin 2023 son site de Lucens. La réaction de François Mauron, rédacteur en chef de «La Liberté»

François Mauron, rédacteur en chef de La Liberté, s'exprime sur le décision du Conseil d'Etat. © Charly Rappo
François Mauron, rédacteur en chef de La Liberté, s'exprime sur le décision du Conseil d'Etat. © Charly Rappo

François Mauron

Publié le 05.10.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Edito » C’est une mauvaise nouvelle, mais ce n’est pas une surprise. Le groupe laitier Cremo a annoncé ce mercredi qu’il allait fermer son site de Lucens d’ici à la fin 2023.

Ses activités vont être progressivement transférées vers le siège de Villars-sur-Glâne. Une quarantaine d’emplois est concernée par cette restructuration, qui débouchera inévitablement sur des licenciements. Pour mémoire, l’an dernier Cremo avait déjà bouclé son usine de Steffisburg (BE).

Il faut dire que la firme villaroise doit affronter des vents contraires. Depuis 2017, ses pertes cumulées dépassent les 15 millions de francs. L’entreprise est avant tout victime d’un problème structurel: el

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11