La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un Credit Suisse moins vert

Des Saoudiens, premiers actionnaires de la banque, sont moins sensibles au climat

Maude Bonvin

Publié le 24.11.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Finance » La banque saoudienne Saudi National Bank (SNB) fait son entrée dans le capital de Credit Suisse. Réunis à huis clos hier, les actionnaires ont accepté à plus de 90% des voix une augmentation de capital de 4 milliards de francs. L’établissement de Djeddah s’est engagé à hauteur de 1,5 milliard, ou 9,9% du capital-actions.

SNB devient ainsi le premier actionnaire de Credit Suisse, devant Harris Associates, Blackrock et le fonds souverain qatari, le Qatar Investment Authority. Pour une experte du secteur bancaire qui tient à rester anonyme, cela ne représente pas un véritable changement de cap. Le numéro deux bancaire helvétique reste engagé dans les énergies fossiles, selon elle. Depuis la signature en 2015 de l’Accord de Paris sur le climat, la banque aux deux voiles a financé le secteur des énergies fossiles à

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11