La Liberté

Lourde amende contre Meta

Publié le 29.11.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Union européenne » Le géant américain des réseaux sociaux Meta, maison mère de Facebook, a écopé d’une lourde amende de 265 millions d’euros, soit environ 261 millions de francs, de la part du régulateur irlandais (DPC) pour le compte de l’UE, pour ne pas avoir protégé suffisamment les données de ses utilisateurs.

«La Commission de protection des données (DPC) annonce (…) la conclusion d’une enquête sur Meta Platforms Ireland Limited», filiale de Meta et «instance qui contrôle les données du réseau social Facebook, lui imposant une amende de 265 millions d’euros et une série de mesures correctives», d’après un communiqué hier.

La DPC avait annoncé en avril 2021 l’ouverture d’une enquête visant Facebook pour le compte de l’UE, après la révélation d’un piratage par des hackers des données de plus de 530 millions d’utilisateurs remontant à 2019.

L’enquête a porté sur les applications «Facebook Search, Facebook Messenger Contact Importer et Instagram Contact Importer (…) entre le 25 mai 2018 et septembre 2019», et cherchait à savoir si Meta avait protégé les données de ses utilisateurs suffisamment au regard de la réglementation européenne.

Facebook a son siège européen en Irlande et il revient donc au régulateur irlandais de mener l’enquête pour l’Union européenne (UE).

La décision d’imposer une amende à Meta et ses filiales concernées a été prise vendredi à la suite de constatations «d’infractions à la réglementation européenne (RGPD)», détaille la DPC. ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11