La Liberté

L’hydrogène revient dans la course

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Falk Schulte-Wintrop se trouve devant la dernière née des 5 stations à hydrogène berlinoise. © DR
Falk Schulte-Wintrop se trouve devant la dernière née des 5 stations à hydrogène berlinoise. © DR
Partager cet article sur:
26.06.2020

Sur les routes allemandes et suisses, les initiatives se multiplient pour développer cette énergie verte

Thomas Schnee, Berlin

Allemagne » Le distributeur d’hydrogène liquide de la station-service Shell de la Rothenbachstrasse, dans le quartier berlinois de Pankow, n’a rien de futuriste. Il est juste un peu plus massif et plus neuf que ses «camarades» qui distribuent, quelques mètres plus loin, des carburants fossiles carbonés et polluants. Il est aussi nettement moins fréquenté.

«C’est le distributeur le plus récent installé à Berlin», salue Falk Schulte-Wintrop, directeur du développement stratégique de la société H2 mobility, le produit d’une alliance entre les multinationales françaises et allemandes Air Liquide, Daimler, Linde, OMV, Shell et Total. «Il peut alimenter de 50 à 60 voitures par jour.» Un distributeur comme celui-ci coûte environ 1,5 million d’euros. L’entreprise en a déjà installé 84 en Allemagne sur les 100 qu’elle projette d’ici la fin de l’année.

Energie propre

«Parallèlement, nous discutons avec des villes qui veulent installer des stations à hydrogène sur leur territoire,

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00