La Liberté

Le vinyle, pressé de devenir Suisse

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Alexandre Pedrazzani s’est formé au pressage à São Paulo. DR
Alexandre Pedrazzani s’est formé au pressage à São Paulo. DR
Partager cet article sur:
16.01.2021

Musique » Pour remédier à l’absence de presse à vinyles en Suisse, une association a sondé les acteurs de la musique. Le projet suscite l’enthousiasme.

Avec l’arrivée d’internet, les ventes de CD se sont effondrées, mais le vinyle, lui, n’a cessé de reprendre des couleurs. Pourtant, presque aucun disque n’est pressé en Suisse. Le Français MPO, l’Allemand MY45 ou le Tchèque GZ, leader mondial avec des dizaines de millions de vinyles fabriqués chaque année, se partagent le marché. Doca Vinyl veut changer la donne en installant à Genève un atelier de pressage professionnel.

L’association romande est convaincue que la demande existe pour une telle usine, car les ventes de microsillons ont explosé en Suisse (+300% entre 2014 et 2019, selon l’institut GfK), mais faute d’usine sur sol helv&eacu

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00