La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un Alien disséqué

Publié le 03.12.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Cinéma » Cette créature sortie d’un œuf gluant et traumatisant des spationautes, tout le monde la connaît ou presque. Qui plus est dans le pays de H.R. Giger à qui l’on doit son design cauchemardesque. Le film Alien, de Ridley Scott, est sorti en 1979 en profitant du sillon SF creusé par Star Wars. Même son slogan est devenu culte: «Dans l’espace personne ne vous entendra crier»… Quarante ans plus tard, le xénomorphe – puisque c’est son petit nom – est une superstar de la pop culture qui a traversé les époques au fil de longs-métrages excellents (Aliens) ou de navets (Alien VS Predator), quand il ne s’agit pas de remakes (Prometheus). Mais au-delà de l’angoisse spatiale d’une efficacité à toute épreuve, la saga comporte plusieurs niveaux de lecture, notamment métaphysique ou psychanalytique.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11