La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«La Nuit du 12»: un thriller désespéré

Dominik Moll signe un polar d’une rare densité, une enquête funèbre qui vous hante bien après la séance

Bastien Bouillon et Bouli Lanners, un incroyable duo d’enquêteurs embourbés dans une sale affaire. © Elite Film
Bastien Bouillon et Bouli Lanners, un incroyable duo d’enquêteurs embourbés dans une sale affaire. © Elite Film

Olivier Wyser

Publié le 12.07.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

La Nuit du 12 » On raconte «qu’à la police judiciaire, chaque enquêteur tombe un jour ou l’autre sur un crime qu’il n’arrive pas à résoudre et qui le hante». Pour Yohan (Bastien Bouillon), c’est le meurtre de Clara, une jeune femme retrouvée brûlée vive dans une station de la vallée de la Maurienne, au-dessus de Grenoble. Les interrogatoires se succèdent et les suspects défilent… Mais la seule certitude est que le crime a eu lieu la nuit du 12.

Après le très bon Seules les bêtes (2019), Dominik Moll revient avec un thriller désespéré, un polar funeste du genre qui vous obsède encore longtemps après que les lumières se sont rallumées. La Nuit du 12 est à n’en pas douter l’excellente surprise cinématographique de cet été. Un film tendu et t&eacut

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11