La Liberté

Cinq garçons dans le sang

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Spike Lee (tout à g.) lève le poing avec ses acteurs Isiah Whitlock, Delroy Lindo, Jonathan Majors, Clarke Peters et Norm Lewis (de g. à dr.). © Netflix
Spike Lee (tout à g.) lève le poing avec ses acteurs Isiah Whitlock, Delroy Lindo, Jonathan Majors, Clarke Peters et Norm Lewis (de g. à dr.). © Netflix
Partager cet article sur:
19.06.2020

Le nouveau film de Spike Lee, Da 5 Bloods, sort en pleine tourmente. Le cinéaste militant livre une version Black Lives Matter d’Apocalypse Now

Olivier Wyser

Ecrans » Black Lives Matter. Les vies noires comptent. Le slogan déferle sur les Etats-Unis et le monde depuis qu’un certain George Floyd a perdu la vie le 25 mai dernier, mort étouffé sous le genou d’un policier blanc, lors d’une interpellation à Minneapolis. Une bavure parmi tant d’autres. Hasard du calendrier, c’est en plein milieu de cette vague planétaire d’indignation que sort sur Netflix le nouveau long-métrage de Spike Lee: Da 5 Bloods. Un film militant sur la guerre du Vietnam mais qui met le doigt sur le pouls de l’Amérique d’aujourd’hui autant que celle d’il y a 50 ans. Une œuvre polarisante – on aime ou on n’aime pas le style – qui s’ouvre avec Mohamed Ali et se clôt avec Martin Luther King, deux figures indissociables des mouvements pour les droits civiques et la fierté noire américaine.

Cinéma Culture Médias Musique Nature POP Radio Tous les tags

Même sujet
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00