La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Emprise

Emprise
Emprise
Publié le 03.12.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Ciselé » Manuel Fior n’est pas auteur à décevoir son lecteur. Avec l’énigmatique Hypericon, il tisse un beau récit d’amour à fleur de peau et entre deux eaux. 1998: Teresa, brillante étudiante en archéologie, délaisse l’Italie pour Berlin. Elle est engagée pour préparer une prestigieuse exposition sur le trésor de Toutankhamon. Dans une ville en pleine transformation, les sens de la jeune femme sont en ébullition. Surtout après la rencontre avec Ruben, un dandy punk qui investit ses jours et ses nuits. Entre la Vallée des Rois et les squats de la capitale allemande, entre les années 20 et 90, l’auteur imagine un conte moderne convaincant, servi par un graphisme brillant. SJ

Manuel Fior, Hypericon, Ed. Dargaud.

Reprise

Pas de repos pour les héros. Deux albums bien torchés rappellent cette récurrence du neuvième art. Pour leur 29e album, Blake et Mortimer passent Huit heures à Berlin, en pleine guerre froide en 1963. Le blond capitaine et le barbu professeur ont fort

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté BDFIL se réinvente

    Le rendez-vous lausannois du neuvième art se réinvente en changeant de lieu, de direction et de dates
  • pictogramme abonné La Liberté École de vie

    Militant » Chaque album de Christian Lax est une réjouissance. L’Université des Chèvres est à nouveau terre d’abondance. Justesse du ton, originalité du...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11