La Liberté

La pauvre tortue prise pour un os

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Message des amis des tortues à tous les chiens: ces amours ne sont pas des os! © Unsplash/Andre Alexander
Message des amis des tortues à tous les chiens: ces amours ne sont pas des os! © Unsplash/Andre Alexander
Partager cet article sur:
03.08.2020

Pascale Bieri

Le mot de la fin

Ceux qui ont des enfants ou des animaux le savent. Quand les paillettes que ces merveilleux petits êtres mettent dans nos vies se transforment brutalement en bombes nucléaires, c’est toujours en soirée ou durant le week-end que ça se passe.

C’est ainsi: les cataclysmes ont été programmés pour se déclencher en dehors des heures ouvrables. Mon dernier drame confirme la règle. Ce soir-là, vers 19 h, j’attends le livreur de sushis en surfant machinalement sur mon smartphone. Le chien est allongé dans le jardin.

Il ronge un os retrouvé dans une de ces cachettes dont lui seul a les coordonnées GPS. Je m’approche… Et là, je me liquéfie. L’os a quatre pattes et une tête qui gigotent. Le temps que mon cerveau remette au garde-à-vous ses neurones affolés, je décrypte. C’est une tort

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00