La Liberté

Il fut un temps où la vie était simple

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Un jour, la montre cessa de donner l’heure pour écraser l’homme. © Keystone archives
Un jour, la montre cessa de donner l’heure pour écraser l’homme. © Keystone archives
Partager cet article sur:
23.01.2021

jean ammann

Le mot de la fin

Trente, tout rond! Je viens d’inscrire dans un carnet noir mon trentième signet internet, qui se compose d’un identifiant et d’un mot de passe, ou seulement d’un mot de passe lui-même composé obligatoirement d’une majuscule, d’un chiffre, d’un signe cabalistique, de six chiffres-signes au minimum. Tout est pensé pour qu’on ne se souvienne jamais de ce mot de p@ssE63 (bonne protection, dit la machine). Bref, ce carnet noir, noir comme la boîte des avions qui se sont écrasés un peu partout, est mon vade-mecum de survie à l’âge du numérique. A chaque fois qu’on me réclame mon identité, je dégaine mon carnet noir.

Parfois, le carnet noir ne suffit pas à vaincre la résistance du www. Le oueb se montre plus fort. Le oueb est intransigeant. Voici quelques semaines, Twitter m’a éject&eacut

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00