La Liberté

Santos demande aux médias de "laisser Cristiano Ronaldo tranquille"

Le sélectionneur portugais Fernando Santos a appelé les médias à laisser "tranquille" Cristiano Ronaldo vendredi en conférence de presse. Cette sortie fait suite à la polémique née de la non-titularisation de CR7 contre la Suisse. © KEYSTONE/EPA/Noushad Thekkayil
Le sélectionneur portugais Fernando Santos a appelé les médias à laisser "tranquille" Cristiano Ronaldo vendredi en conférence de presse. Cette sortie fait suite à la polémique née de la non-titularisation de CR7 contre la Suisse. © KEYSTONE/EPA/Noushad Thekkayil


Publié le 09.12.2022
Partager cet article sur:


Le sélectionneur portugais Fernando Santos a estimé vendredi que les médias devaient laisser Cristiano Ronaldo "tranquille". La non-titularisation de CR7 contre la Suisse avait créé la polémique.

"Il est grand temps que vous laissiez Cristiano Ronaldo tranquille au nom de ce qu'il a fait pour le football portugais", a lâché le technicien en conférence de presse avant le quart de finale contre le Maroc samedi.

Avant cela, il avait longuement expliqué comment il avait annoncé à "CR7" sa non-titularisation, alors que la presse portugaise avait écrit que ce dernier avait menacé de quitter le groupe pour cette raison.

"Il ne m'a jamais dit qu'il voulait quitter l'équipe nationale et je pense qu'il est grand temps qu'on arrête les polémiques", avait aussi avancé Santos ̈

Une conversation franche

"Oui, on a eu une conversation (sur son statut de remplaçant, NDLR) et cela aurait été une très mauvaise chose de ne pas en avoir (...) C'est le capitaine de notre équipe, on sait ce qu'il représente pour le football portugais, pour le peuple portugais, pour l'équipe, il fallait que je lui parle", a-t-il détaillé. La discussion s'est déroulée dans le bureau du sélectionneur, après le déjeuner, le jour du match.

"Je lui ai expliqué pourquoi il ne jouerait pas. Je le lui ai expliqué pour qu'il ne soit pas surpris (...) Je lui ai dit qu'il aurait un rôle important, mais qu'il ne commencerait pas et que je le garderai pour la seconde période", a-t-il précisé.

"Cristiano, évidemment, n'était pas très heureux, car il a toujours été titulaire, et il m'a demandé si je pensais que c'était une bonne idée. Mais c'était une conversation normale, où je lui ai expliqué mon point de vue et il l'a accepté. C'était une discussion franche et normale", a insisté Santos.

Incertitude sur le onze

"La meilleure preuve de ce que je vous dis, c'est ce qu'il a fait pendant le match: il s'est échauffé en même temps que les autres, il a célébré les buts avec les autres, il a invité ses partenaires à saluer les spectateurs après le match", a-t-il encore énuméré.

Santos n'a pas vraiment donné d'indication sur un éventuel retour dans le onze de départ de la superstar contre le Maroc, même s'il a souligné que le défi serait très différent de celui contre la Suisse.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11