La Liberté

26.05.2020

Météo incertaine pour le lancement d'astronautes par SpaceX

La capsule Crew Dragon, avec deux astronautes à son bord, sera fixée au sommet de la fusée Falcon 9. Celle-ci devrait décoller de Floride mercredi à 16h33 (22h33 en Suisse) (archives). © KEYSTONE/EPA NASA/SPACEX/SPACEX HANDOUT
La capsule Crew Dragon, avec deux astronautes à son bord, sera fixée au sommet de la fusée Falcon 9. Celle-ci devrait décoller de Floride mercredi à 16h33 (22h33 en Suisse) (archives). © KEYSTONE/EPA NASA/SPACEX/SPACEX HANDOUT
Partager cet article sur:
26.05.2020

A part le risque de mauvais temps, la Nasa et SpaceX ont confirmé lundi que tout était toujours au vert pour le lancement mercredi d'une fusée avec deux astronautes américains. Il s'agit du premier vol habité de SpaceX et le premier aux États-Unis depuis neuf ans.

"Les responsables de la Nasa et de SpaceX ont donné le 'go' pour le lancement de la mission qui va faire repartir les vols habités des États-Unis", a annoncé la Nasa, après une nouvelle journée de réunions d'ultimes vérifications, selon le protocole très strict de l'agence spatiale pour les vols avec astronautes.

Un allumage statique vendredi et une répétition générale des astronautes en tenue se sont déroulés correctement vendredi et samedi, ont rapporté les responsables.

"Tout ce qu'il nous reste est de réussir à contrôler la météo", a dit lors d'un briefing au centre spatial Kennedy, en Floride, Kathy Lueders, responsable du programme des vols commerciaux habités à la Nasa.

Plusieurs fenêtres de lancement

Le décollage de la fusée Falcon 9 de SpaceX, avec à son sommet la capsule Crew Dragon, est prévu mercredi à 16h33 (22h33 en Suisse) du centre Kennedy, d'où décollèrent les astronautes qui ont marché sur la Lune dans les années 1960 et 1970. Les deux astronautes sont Bob Behnken et Doug Hurley.

Les prévisionnistes de Cap Canaveral estiment à 60% le risque de temps défavorable (vents, pluie...). Si le décollage n'était pas possible mercredi, les fenêtres suivantes de lancement sont samedi à 15h22 (21h22 en Suisse), puis dimanche à 15h00 (21h00 en Suisse).

Mais Mike McAleenan, prévisionniste de la base militaire à Cap Canaveral, a dit avoir "un peu d'espoir" pour mercredi, le temps en Floride étant très changeant en ce moment. Une nouvelle estimation sera publiée mardi.

Un porte-parole de l'agence spatiale, Joshua Finch, a indiqué à l'AFP que la probabilité calculée de "perte d'équipage", pour cette mission de démonstration, était d'une chance sur 276 (0,36%), soit au-delà du seuil minimum exigé par la Nasa pour ce contrat (1 sur 270).

ats, afp

suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00