La Liberté

25.10.2020

Le Centre Hospitalier du Valais Romand en état d'alerte maximal

Malgré les décisions prises mercredi dernier par le canton du Valais, le Centre Hospitalier du Valais Romand entre en état d'alerte maximal dès lundi. Photo: Christophe Darbellay, membre du gouvernement valaisan. © KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Malgré les décisions prises mercredi dernier par le canton du Valais, le Centre Hospitalier du Valais Romand entre en état d'alerte maximal dès lundi. Photo: Christophe Darbellay, membre du gouvernement valaisan. © KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Partager cet article sur:
25.10.2020

Le Centre Hospitalier du Valais Romand passe en état d'alerte maximal lundi, a déclaré Eric Bonvin, le directeur de cet Hôpital, à Radio Rhône dimanche soir. Des patients valaisans vont ainsi commencer à être envoyés dans des hôpitaux d'autres cantons.

Ce dimanche, "nous sommes à 124 personnes hospitalisées dans les hôpitaux du Valais romand dans les lits de soins aigus", déclare Eric Bonvin, le directeur de l'Hôpital du Valais. "Dix personnes sont en soins intensifs. L'augmentation est constante et inquiétante".

Eric Bonvin observe que la situation actuelle est la même qu'au moment du pic du 23 mars dernier. Mais, dit-il, "le 23 mars, nous étions dix jours après les mesures prises par le Conseil fédéral. Pour que ces mesures aient un effet, il faut attendre deux à trois semaines. Cette fois, les mesures ont été prises plus tardivement. Vous comprenez que nous ne pouvons pas nous attendre au pic tout de suite. Il faudra attendre plus longtemps (...) La semaine qui arrive sera très difficile", explique le responsable.

Stade d'alerte 4 sur 4 dès lundi

"A partir de demain (lundi), nous allons avoir une cellule de crise. Nous allons mettre en route le stade 4 d'alerte, ce qui signifie le fait de solliciter des aides extérieures. Nous allons voir de quelle manière nous pourrons orienter des patients vers d'autres structures". Des patients valaisans pourront ainsi être transférés vers l'hôpital du Haut-Valais, puis vers d'autres cantons.

Autre difficulté mise en lumière par le patron de l'Hôpital du Valais : "Nous avons de plus en plus de soignants touchés. Ils ne sont pas contaminés au travail, mais dans leur vie sociale comme tout le monde. Aujourd'hui dans le Valais romand, nous sommes déjà à 50 personnes contaminées en arrêt, pour cause de maladie au Covid. Et ces chiffres augmentent de jour en jour".

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00