La Liberté

03.08.2020

L'étau se resserre autour de TikTok aux Etats-Unis

TikTok appartient au groupe chinois ByteDance, qui, en Chine, opère une application sur le même principe, mais séparée, avec un nom différent (archives). © KEYSTONE/AP
TikTok appartient au groupe chinois ByteDance, qui, en Chine, opère une application sur le même principe, mais séparée, avec un nom différent (archives). © KEYSTONE/AP
Partager cet article sur:
03.08.2020

TikTok était toujours accessible dimanche aux Etats-Unis, deux jours après l'interdiction annoncée par le président américain Donald Trump. Mais plusieurs membres du gouvernement ont évoqué des mesures imminentes contre le très populaire réseau social.

Le président "va passer à l'action dans les jours qui viennent en réponse aux divers risques pour la sécurité nationale que posent les logiciels liés au parti communiste chinois", a déclaré le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo sur la chaîne télévisée Fox News.

TikTok doit être vendue ou bloquée aux Etats-Unis, a aussi averti dimanche le secrétaire au trésor américain Steven Mnuchin, sur la chaîne ABC. Le réseau social international appartient au groupe chinois ByteDance, qui, en Chine, opère une application sur le même principe, mais séparée, avec un nom différent.

Dans un contexte de tensions politiques et commerciales avec la Chine, Washington accuse depuis des mois l'interface d'être utilisée par le renseignement chinois à des fins de surveillance. TikTok a toujours fermement nié tout partage de données avec Pékin.

"Les grands perdants"

Le ton est monté depuis que, vendredi, le locataire de la Maison-Blanche a annoncé qu'il "bannissait" la très populaire application de partage de vidéos légères.

"Nous n'allons nulle part", a réagi Vanessa Pappas, responsable de la branche Etats-Unis de TikTok, dans une vidéo publiée sur le réseau samedi, assurant aux utilisateurs que l'application était là pour "rester".

"Les Etats-Unis seraient les grands perdants si TikTok était bannie", a déclaré samedi Daniel Castro, vice-président de la Information Technology and Innovation Foundation, un think tank proche des géants de la technologie.

"Des millions d'Américains, y compris de nombreux supporters de Trump, l'utilisent pour créer et partager des contenus [...] Tous ses serveurs sont situés hors de Chine, et il n'y a aucune preuve qu'elle constitue une menace pour la sécurité nationale".

Microsoft a confirmé dimanche que des négociations étaient en cours pour racheter la branche américaine de TikTok à sa maison-mère chinoise, ByteDance. L'acquisition sera soumise "à une évaluation complète de la sécurité et devra apporter des bénéfices économiques aux Etats-Unis, y compris au trésor américain", précise le communiqué du groupe américain.

Si la transaction a lieu, Microsoft possédera et dirigera le réseau social aux Etats-Unis, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Des actionnaires minoritaires pourront se joindre à l'opération.

"Microsoft s'assurera que toutes les données des utilisateurs américains de TikTok sont transférées et restent aux Etats-Unis", a promis la société de Seattle.

ats, afp

suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00