La Liberté

29.09.2020

L'Allemagne limite le nombre de participants aux fêtes

Outre le retour de vacances, les fêtes privées sont une importante source de contaminations, selon Angela Merkel. © KEYSTONE/EPA/CLEMENS BILAN / POOL
Outre le retour de vacances, les fêtes privées sont une importante source de contaminations, selon Angela Merkel. © KEYSTONE/EPA/CLEMENS BILAN / POOL
Partager cet article sur:
29.09.2020

L'Allemagne va limiter le nombre de participants à des fêtes dans l'espace public et privé en fonction de l'évolution des infections au Covid-19 afin de lutter contre une recrudescence de la pandémie dans le pays, a annoncé mardi Angela Merkel.

A côté des touristes de retour de vacances, "les fêtes privées sont une cause importante" de déclenchement de nouvelles infections en Allemagne, "c'est pourquoi il faut réagir", a déclaré la chancelière à l'issue d'une réunion avec les chefs de gouvernement des 16 Etats régionaux allemands.

Les Länder où sont enregistrés 35 nouveaux cas d'infection pour 100'000 habitants sur sept jours devront imposer une limite de 50 participants pour une fête dans un espace public ou un local de location.

Pour les réunions privées, il sera "urgemment conseillé" de ne pas dépasser 25 personnes, a-t-elle détaillé lors d'une conférence de presse. Si le plafond atteint 50 sur 100'000 habitants, alors le nombre de participants devra descendre à 25 dans l'espace public, et si possible à 10 à la maison.

La recrudescence des cas de Covid-19 en Allemagne est "naturellement une source d'inquiétude", a dit Mme Merkel.

Avant l'hiver

Et "nous savons qu'une période difficile nous attend (...) avec l'automne et l'hiver", a-t-elle ajouté, conseillant aux Allemands, comme le ministre de la Santé Jens Spahn avant elle, d'éviter de partir en vacances à l'étranger pour les vacances de la Toussaint.

Dans les restaurants, les cafés et les bars où chaque client doit laisser ses coordonnées, des amendes d'un minimum de 50 euros seront également infligées si des personnes livrent des informations erronées, ont aussi décidé le gouvernement et les chefs des 16 régions du pays.

"Les établissements doivent s'assurer que les gens donnent des informations réelles... si des noms comme Donald Duck sont fournis, il n'est pas difficile de les repérer", a dit Mme Merkel.

Chaque Länder pourra décider du montant exact de l'amende.

Responsabilité

La chancelière en a de nouveau appelé à la responsabilité des Allemands, et promis que tout serait fait pour que l'économie puisse continuer à tourner et les enfants à aller à l'école.

Elle a rappelé l'importance de porter un masque couvrant le nez et la bouche dans les espaces publics et de respecter une distance de 1,50 m. Des horaires limités d'ouverture qui peuvent varier d'une région à une autre vont également être maintenus.

Dans un pays qui a jusqu'ici plutôt mieux résisté à la pandémie que ses voisins, le nombre de nouveaux cas quotidiens est reparti à la hausse depuis la fin juillet.

Le nombre quotidien de nouvelles infections a dépassé la barre des 2000 mardi, selon l'institut de veille sanitaire Robert Koch alors que 9471 personnes sont mortes à cause du virus depuis son apparition.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00