La Liberté

27.09.2020

Hirschi décroche une médaille de bronze sur un podium royal

Marc Hirschi, en partie caché par Wout van Aert, devance le Polonais Michal Kwiatkowski de quelques centimètres pour la médaille de bronze. © KEYSTONE/AP/Andrew Medichini
Marc Hirschi, en partie caché par Wout van Aert, devance le Polonais Michal Kwiatkowski de quelques centimètres pour la médaille de bronze. © KEYSTONE/AP/Andrew Medichini
Julian Alaphilippe apporte un titre attendu depuis 1997 par la France. © KEYSTONE/AP/Andrew Medichini
Julian Alaphilippe apporte un titre attendu depuis 1997 par la France. © KEYSTONE/AP/Andrew Medichini
Marc Hirschi, en partie caché par Wout van Aert, devance le Polonais Michal Kwiatkowski de quelques centimètres pour la médaille de bronze. © KEYSTONE/AP/Andrew Medichini
Marc Hirschi, en partie caché par Wout van Aert, devance le Polonais Michal Kwiatkowski de quelques centimètres pour la médaille de bronze. © KEYSTONE/AP/Andrew Medichini
Julian Alaphilippe apporte un titre attendu depuis 1997 par la France. © KEYSTONE/AP/Andrew Medichini
Julian Alaphilippe apporte un titre attendu depuis 1997 par la France. © KEYSTONE/AP/Andrew Medichini
Partager cet article sur:
27.09.2020

Intenable Marc Hirschi. Le Bernois a enlevé la médaille de bronze du Championnat du monde à Imola. Le titre est revenu à Julian Alaphilippe, auteur d'un démarrage décisif à 12 km de la ligne.

A l'arrivée, Alaphilippe a devancé de 24'' le Belge Wout van Aert et Hirschi, une nouvelle fois sensationnel.

Deux ans après son titre mondial chez les espoirs M23, Hirschi a réalisé un nouvel exploit. Il succède à Stephan Küng médaillé de bronze l'an dernier au Yorkshire. Il avait déjà ébloui sur les routes du Tour de France avec une victoire d'étape à Sarran et le titre de super-combatif.

Pour la médaille de bronze, Hirschi a battu de quelques centimètres le Polonais Kwiatkowski. Il n'a rien pu faire face à la puissance de van Aert.

Les favoris n'ont rien tenté avant l'avant-dernier des neuf tours. Une attaque de Tadej Pogacar, le récent vainqueur du Tour de France, a secoué le peloton. Mais le Slovène travaillait pour son compatriote Primoz Roglic.

Une fois, Pogacar repris, Hirschi a déclenché les hostilités au pied de la dernière difficulté de la journée la montée de Gallisterna. Les meilleurs se sont collés à la roue du Bernois. A 300 m du sommet, Alaphilippe a placé une contre-attaque qui lui a permis de s'extraire du groupe à 12 km de l'arrivée. Personne n'a pu suivre le Français de la Deceuninck.

L'Auvergnat a réussi à tenir alors que ses cinq poursuivants (Van Aert, Hirschi, Michal Kwiatkovski et Jakob Fuglsang) ne s'entendaient pour établir une poursuite efficace.

La France attendait un titre mondial depuis 1997 avec le sacre de Laurent Brochard à San Sebastian.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00