La Liberté

14.08.2020

Grèce: restos et bars fermeront à minuit dans les régions touchées

Les restaurant grecs devront fermer à minuit jusqu'au 24 août (image d'illustration). © KEYSTONE/AP/PETROS GIANNAKOURIS
Les restaurant grecs devront fermer à minuit jusqu'au 24 août (image d'illustration). © KEYSTONE/AP/PETROS GIANNAKOURIS
Partager cet article sur:
14.08.2020

Les bars et restaurants fermeront désormais de minuit à 07h00 dans les régions les plus touchées en Grèce par le Covid-19. Le gouvernement a annoncé cette décision vendredi, suite à l'augmentation du nombre des cas du nouveau coronavirus ces derniers jours.

"Cette mesure sera valable jusqu'au 24 août", a indiqué aux médias le secrétaire d'Etat à la Protection civile Nikos Hardalias. Parmi les régions les plus touchées figurent l'Attique, département d'Athènes, la région de Thessalonique (nord), la Crète (sud) et certaines îles, dont Santorin, Paros, Antiparos, Corfou, Myconos et les îles du golfe Saronique près d'Athènes, Egine, Ydra et Spetses.

A Paros et Antiparos, les mesures sont plus strictes: suspension de toute fête, interdiction des rassemblements de plus de neuf personnes et port obligatoire du masque à l'intérieur et l'extérieur.

Appel aux jeunes

M. Hardalias a appelé "les jeunes à être particulièrement prudents surtout en rentrant de vacances" soulignant que "le risque de contaminer leurs parents ou grands-parents est grand". "Vous n'êtes pas invulnérables, soyez prudents", a-t-il conseillé, en recommandant le port du masque pendant une semaine après le retour des vacances.

Les rassemblements sont limités à 50 personnes maximum dans les régions les plus touchées comme Athènes et Thessalonique, selon Nikos Hardalias.

Plus de 200 cas par jour

La Grèce est toujours l'un des pays les moins touchés par l'épidémie par rapport aux autres pays européens. Cependant les autorités sont préoccupées par une augmentation significative du nombre de cas, s'élevant quotidiennement à plus de 200. La majorité de cas sont enregistrés dans les centres urbains, Athènes et Thessalonique.

Au total le pays compte 6381 cas depuis la détection du virus fin février dans le pays et 221 décès. Avant l'ouverture de la saison touristique à la mi-juin, le pays ne comptait que quelques dizaines de cas quotidiennement.

Albanais bloqués à la frontière

Dans le nord du pays, des milliers d'Albanais travaillant en Grèce étaient bloqués vendredi à la frontière entre deux pays, a indiqué la police albanaise. Ils tentaient de passer avant l'entrée en vigueur dimanche de l'obligation de se présenter avec un test négatif au Covid-19.

La file d'attente de 4000 voitures, sur plus de 20 kilomètres, s'est formée au poste-frontière de Kakavia, dans le sud de l'Albanie, depuis l'annonce en début de semaine des nouvelles mesures grecques.

A partir du 16 août, un maximum de 750 personnes par jour seront autorisées à entrer en Grèce en provenance d'Albanie. Elles devront être dotées d'un test négatif au Covid-19, effectué 72 heures avant leur arrivée, et passer de surcroît par un isolement pendant sept jours.

Certains attendent déjà depuis trois jours à la frontière, a dit à l'AFP un responsable policier régional, précisant que "les équipes sanitaires grecques (travaillaient) avec un personnel réduit" et que le poste-frontière était fermé la nuit.

Plusieurs milliers d'Albanais travaillent en Grèce, notamment dans le secteur agricole. Ils rentrent pendant l'été passer les vacances dans leur pays. La situation liée au Covid-19 s'est également détériorée en Albanie ces derniers jours, avec un nombre record jeudi de 154 contaminations en une journée. Plus de 210 personnes y sont décédées du Covid-19 depuis le début de l'épidémie.

ats, afp

suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00