La Liberté

06.03.2021

Equateur: les cendres émises par le volcan Sangay affectent cinq provinces

Le Sangay, culminant à 5230 mètres et situé à 195 km de la capitale Quito, considéré comme étant en activité éruptive constante depuis 1628. © KEYSTONE/EPA EFE/JOSE JACOME
Le Sangay, culminant à 5230 mètres et situé à 195 km de la capitale Quito, considéré comme étant en activité éruptive constante depuis 1628. © KEYSTONE/EPA EFE/JOSE JACOME
Le Sangay, culminant à 5230 mètres et situé à 195 km de la capitale Quito, considéré comme étant en activité éruptive constante depuis 1628. © KEYSTONE/EPA EFE/JOSE JACOME
Le Sangay, culminant à 5230 mètres et situé à 195 km de la capitale Quito, considéré comme étant en activité éruptive constante depuis 1628. © KEYSTONE/EPA EFE/JOSE JACOME
Partager cet article sur:
06.03.2021

La chute de cendres dégagées par le processus d'éruption du volcan Sangay en Equateur affectait samedi cinq provinces du pays, selon les autorités.

"Les provinces touchées sont celles de Chimborazo, Guayas, Bolívar, Los Ríos et Cañar", a prévenu sur Twitter le Service national de gestion des risques et des urgences de l'Equateur (Sngre).

Le Service intégré de sécurité ECU911 a aussi publié des vidéos et des photos qui montrent des images de plusieurs localités couvertes d'un manteau gris.

Aéroport fermé

En particulier, la région andine de Chimborazo (sud), peuplée d'un demi-million d'habitants, est en zone d'alerte jaune (avant l'orange et le rouge marquant le niveau maximum de danger) depuis juin à cause de l'éruption du volcan.

La présence de cendres dans l'air" a contraint la Direction générale de l'aviation civile à "suspendre les activités de l'aéroport de Guayaquil", capitale de la province de Guayas, a indiqué la DGAC sur Twitter. Ce même aéroport avait déjà été fermé en septembre pour les mêmes motifs.

Actif depuis depuis 1628

Le Sangay, culminant à 5230 mètres et situé à 195 km de la capitale Quito, est un des volcans toujours actifs en Equateur depuis de nombreuses années comme le Tungurahua et le Cotopaxi, tous deux au sud de Quito. Il est considéré comme étant en activité éruptive constante depuis 1628.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00