La Liberté

Des milliers de personnes affluent pour le "Zibelemärit"

Des tonnes d'oignons, d'ail, de carottes, de poireaux et de salsifis sont proposés au "Zibelemärit" (archives). © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
Des tonnes d'oignons, d'ail, de carottes, de poireaux et de salsifis sont proposés au "Zibelemärit" (archives). © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
La traditionnelle foire aux oignons de Berne s'est ouverte à l'aube lundi. © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
La traditionnelle foire aux oignons de Berne s'est ouverte à l'aube lundi. © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
Une trentaine de tonnes de bulbes ont été proposés cette année, une offre "correcte" selon les organisateurs. © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
Une trentaine de tonnes de bulbes ont été proposés cette année, une offre "correcte" selon les organisateurs. © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER


Publié le 28.11.2022
Partager cet article sur:


Le "Zibelemärit", le traditionnel marché aux oignons, s'est déroulé lundi dans la vieille ville de Berne. Des dizaines de milliers de visiteurs des quatre coins de la Suisse se sont rendus dans la ville fédérale pour cette fête populaire.

Peu après 04h00, les rues de la vieille ville de Berne ont commencé à s'animer, a constaté un journaliste de l'agence Keystone-ATS. Les premiers badauds ont alors pris possession des ruelles, déambulé sur la Place fédérale et ont pu se réjouir des tresses d'oignons artistiquement présentées.

Des tonnes d'oignons, d'aïl, de carottes, de poireaux et de salsifis sont proposés au "Zibelemärit". Les visiteurs, souvent visés par des poignées de confettis, ont toutefois aussi pu trouver de nombreux stands de foire, ainsi que des comptoirs en plein air, le tout accompagné d'une odeur de pain à l'ail et de tarte à l'oignon flottant dans l'air.

Trente tonnes

Avec 30 tonnes d'oignons, l'offre est "correcte" cette année, selon les organisateurs, même si on est loin du record de 2014 avec 60 tonnes. En raison de la chaleur en été, les bulbes sont moins gros cette année.

Mais la récolte 2022 est tout de même nettement meilleure que celle de l'année précédente, qui avait atteint 20 tonnes à peine. La grêle avait détruit de nombreuses cultures maraîchères, si bien que certains agriculteurs n'avaient pas assez d'oignons pour le "Zibelemärit" de Berne.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11