La Liberté

28.08.2020

Biden va faire campagne en personne dans les Etats-clés

Joe Biden est resté strictement confiné chez lui, dans le Delaware, pendant plus de deux mois à partir de mars, limitant ses déplacements à son Etat et à la Pennsylvanie voisine (archives). © KEYSTONE/AP/Andrew Harnik
Joe Biden est resté strictement confiné chez lui, dans le Delaware, pendant plus de deux mois à partir de mars, limitant ses déplacements à son Etat et à la Pennsylvanie voisine (archives). © KEYSTONE/AP/Andrew Harnik
Partager cet article sur:
28.08.2020

Le candidat démocrate à la Maison-Blanche Joe Biden a annoncé jeudi qu'il allait reprendre la campagne de terrain dans les Etats-clés avant la présidentielle du 3 novembre. Il avait jusqu'à présent gardé une position de grande prudence face à la pandémie de Covid-19.

Beaucoup plus présent sur le terrain, son adversaire, le président américain sortant Donald Trump, raille régulièrement celui qu'il surnomme "Joe l'endormi" pour être resté strictement confiné chez lui, dans le Delaware, pendant plus de deux mois à partir de mars et avoir limité depuis ses déplacements à son Etat et à la Pennsylvanie voisine.

"Je vais voyager à travers le pays, là où il sera possible de le faire en respectant les règles des Etats" sur les rassemblements pour limiter la propagation du nouveau coronavirus, a déclaré l'ancien vice-président américain, 77 ans, lors d'une levée de fonds en ligne.

"L'une des choses à laquelle nous pensons est que j'aille dans le Wisconsin et le Minnesota, passer du temps en Pennsylvanie, dans l'Arizona", a-t-il ajouté à propos de ces Etats qui pourraient déterminer l'issue du scrutin. "Mais nous allons le faire d'une façon qui soit totalement responsable, contrairement à ce que ce type fait", a lancé Joe Biden à propos de Donald Trump, 74 ans.

Le milliardaire républicain avait brièvement repris les réunions de campagnes en juin avant d'interrompre de nouveau ce type de grands rassemblements. Il continue néanmoins de sillonner le pays à bord d'Air Force One pour donner des discours devant ses supporters.

Mené dans les sondages par le démocrate, Donald Trump acceptera jeudi soir officiellement la nomination du parti républicain pour briguer un second mandat, lors d'un discours très attendu à la Maison-Blanche.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00