La Liberté

14.02.2021

Le canton veut un assouplissement des mesures

Interrogée par la «SonntagsZeitung», Anne-Claude Demierre veut «donner des perspectives à la population». © Charles Ellena
Interrogée par la «SonntagsZeitung», Anne-Claude Demierre veut «donner des perspectives à la population». © Charles Ellena

LIB/ATS

Partager cet article sur:

Anne-Claude Demierre souhaite un assouplissement pas à pas du semi-confinement, en ouvrant à nouveau les magasins, les musées et les installations sportives. Elle préconise également une réouverture progressive des restaurants.

«Nous devons donner des perspectives à la population», ajoute la conseillère d’Etat,  interrogée par la «SonntagsZeitung».

Les propos d’Anne-Claude Demierre interviennent dans un contexte où la pression des cantons augmente sur le Conseil fédéral pour assouplir les restrictions visant à lutter contre le coronavirus. Le gouvernement doit fixer sa ligne mercredi. Il prévoit ensuite une consultation auprès des cantons.

De son côté, le président du Conseil d'Etat valaisan, Christophe Darbellay, réclame pour sa part avant tout la réouverture des magasins non essentiels. Le ministre genevois de la santé, Mauro Poggia, veut quant à lui aller plus loin. Il appelle dans le «SonntagsBlick» à la réouverture des centres de sport et de fitness, ainsi que des piscines, et demande à autoriser les petites manifestations culturelles, si les règles d'hygiène peuvent être respectées.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00