La Liberté

12.09.2019

L’examen d’admission vers la passerelle est aboli

Le Grand Conseil fribourgeois a supprimé un obstacle sur la route menant à l’université. © Charly Rappo
Le Grand Conseil fribourgeois a supprimé un obstacle sur la route menant à l’université. © Charly Rappo

NM

Introduit cette année, l’examen d’entrée pour les détenteurs d’une maturité professionnelle ou d’une maturité spécialisée souhaitant intégrer la passerelle donnant accès aux hautes écoles universitaires a été supprimé par le Grand Conseil.

Par 51 voix contre 39 (4 abstentions), le Parlement cantonal a accepté jeudi matin une motion du démocrate du centre Nicolas Kolly (Essert) et du chrétien-social Benoît Rey (Fribourg) proposant d’abolir purement et simplement cette nouvelle épreuve et de revenir ainsi à la situation qui prévalait jusqu’en 2018. «Fribourg est un canton où la formation tient une place privilégiée. Imposer un obstacle supplémentaire à ceux qui souhaitent s’améliorer est incompréhensible», déplore Benoît Rey. Ministre de l’Instruction publique, Jean-Pierre Siggen tenait pourtant à ce tri préalable. «Cet examen n’avait pas pour objectif de bloquer l’accès à la passerelle, mais de mieux orienter les jeunes. Notre souci, c’est que le taux de réussite à la fin de la passrelle est passé ces dernières années de 71 à 55%», souligne-t-il, ajoutant que 120 candidats ont passé le premier examen organisé l’hiver dernier et qu’environ 90 d’entre eux l’ont réussi.

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00