La Liberté

25.02.2021

Des vendeurs de faux téléphones portables interpellés à Bulle

Les contrefaçons de téléphones mis en vente par les escrocs ressemblent à s'y méprendre aux appareils originaux. Mais il manque des éléments à l'intérieur. © Police cantonale Fribourg
Les contrefaçons de téléphones mis en vente par les escrocs ressemblent à s'y méprendre aux appareils originaux. Mais il manque des éléments à l'intérieur. © Police cantonale Fribourg

MRZ

Partager cet article sur:

Trois individus ont été pincés par la police la semaine dernière alors qu'ils tentaient de vendre des contrefaçons de téléphones plus vraies que nature. Plusieurs milliers d'euros ont été saisis.

Le comportement des occupants d’une voiture à plaques étrangères circulant en ville de Bulle la semaine passée a été remarqué par des policiers, explique un communiqué diffusé jeudi. Ces trois Roumains de passage âgés de 16, 25 et 31 ans se rendaient à tour de rôle dans différents commerces pour tenter d’y revendre des téléphones portables.

Les suspects ont été emmenés au poste, placés en arrestation provisoire et auditionnés en présence d’un avocat. En fouillant le véhicule du trio, les agents ont découvert et séquestré cinq contrefaçons de téléphones portables. Particulièrement bien réalisées, leur provenance reste pour l’heure incertaine. Les appareils bidon étaient revendus dans leur emballage, à des prix défiant toute concurrence, avec une fausse facture correspondant en tous points aux données des téléphones originaux.

«Il est possible de les allumer mais ils ne fonctionnent pas correctement. Il manque certains éléments à l’intérieur», explique le Sergent Bertrand Ruffieux, porte-parole de la police fribourgeoise. Selon lui, la fraude est particulièrement retorse et il invite la population à se méfier de particuliers mettant en vente ce type de téléphones à des prix cassés. En l’occurrence, le trio d’escrocs proposait à 700 ou 800 francs des appareils en valant le double dans le commerce.

Au terme des opérations de police, les trois hommes ont été relaxés et seront dénoncés au Ministère public.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00