La Liberté

17.02.2021

Un peu de liberté pour les résidents des homes

D’ici le 25 février, 95% des résidents des établissements médico-sociaux (EMS) fribourgeois auront en principe reçu leurs deux doses de vaccin. © Alain Wicht
D’ici le 25 février, 95% des résidents des établissements médico-sociaux (EMS) fribourgeois auront en principe reçu leurs deux doses de vaccin. © Alain Wicht

NM

Partager cet article sur:

Dès le 1er mars prochain, les conditions de visite dans les homes du canton de Fribourg seront assouplies. Les visites en chambre seront ainsi à nouveau possibles, de même que les sorties et les réunions de famille.

La situation s’améliore sur le front du coronavirus, notamment dans les établissements médico-sociaux (EMS). «Nous comptons 22 cas positifs durant ces sept derniers jours parmi les résidents et le personnel, sur plus de 7000 personnes qui résident ou travaillent dans les EMS du canton de Fribourg», indique la conseillère d’Etat Anne-Claude Demierre. En outre, d’ici le 25 février prochain, 95% des résidents des établissements médico-sociaux (EMS) fribourgeois, ainsi que 40% du personnel soignant, auront reçu leurs deux doses de vaccin.

Cela permet d’assouplir les règles fixées pour lutter contre la pandémie, a annoncé mercredi la Direction de la santé et des affaires sociales. Ainsi, les proches pourront à nouveau se rendre dans les chambres des résidents et manger avec eux à la cafétéria (en respectant une limite de 4 personnes par table et avec service à table). Les sorties et les réunions de famille, auparavant fortement déconseillées, pourront à nouveau avoir lieu. Une quarantaine au retour ne sera pas nécessaire pour les personnes vaccinées.

Le nombre de visiteurs ainsi que la fréquence et la durée des visites seront définis selon les possibilités de chaque EMS. Par ailleurs, le port du masque ne sera plus nécessaire pour les résidents lors des soins de proximité, sauf en cas de symptômes. «Les câlins et les embrassades restent déconseillés car ils sont très propices à la transmission du virus», prévient toutefois Gwenola Eschenmoser, membre de la task force sanitaire du canton de Fribourg. Les règles d’hygiène (lavage des mains, désinfection, etc) restent valables.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00