La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Des bouchons et une défaite qatarie pour démarrer la Coupe du Monde

Les organisateurs ont tout prévu. Mais cela n’a empêché ni la défaite face à l’Equateur ni le chaos routier

Emanuele Saraceno, Al Khor City

Publié le 21.11.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Football » Ils ont eu 12 ans pour se préparer. Ils ont vu et revu tous leurs plans… Au final, les Qataris rentrent bredouilles. Sur le terrain, d’abord. Surclassés au-delà du score (2-0) par l’Equateur, mené par un irrésistible Ener Valencia – deux buts et un troisième annulé pour hors-jeu –, les Arabes sont devenus le premier pays organisateur à perdre le match d’ouverture d’une Coupe du monde. Et puis les plus de 67 000 spectateurs ont provoqué le goût de bouchon redouté. Le match inaugural de cette 22e Coupe du monde de la FIFA paraissait pourtant celui qui, probablement, comportait le moins de risques de chaos.

D’abord, il n’y en avait, logiquement, aucun autre hier. Ensuite, le stade Al Bayt est un des deux seuls situés nettement en dehors de Doha, à quelque 60 km au nord de la capitale. Il fa


Dossier spécial Qatar

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11